Présentation SaaS : Investir dans le shopping n’importe où

La fondatrice de SaaS, Kira Unger, venait de rentrer de Barcelone et de SaaStr lorsque je l’ai appelée pour savoir comment l’entreprise se débrouillait vraiment avec son expansion internationale. Elle n’a pas révélé de chiffres exacts, mais nous avons tout de même eu un aperçu du travail de prise du Royaume-Uni – vous pouvez en savoir plus sur ce voyage dans le profil SaaS de cette semaine.

Ici, nous nous déplaçons plutôt entre les nouvelles SaaS de cette semaine, et de Suède, j’ai trouvé de nombreux métiers – à la fois hors ligne et en ligne.

Il y aura aussi un peu d’ESG ou de durabilité comme nous l’appelons simplement.

hp SaaS Brief est la nouvelle newsletter de Breakit entièrement consacrée à l’espace SaaS. Avez-vous des réflexions sur cette newsletter ? Ou notre couverture du SaaS sur Breakit ? Vous pouvez me joindre à tobias.blixt@breakit.se – toutes les contributions et pensées sont les bienvenues !

Cette semaine Balayage SaaS

  • La société Fintech Datia a levé 33 millions de SEK pour développer son service, qui aide les sociétés financières à analyser la durabilité et à rendre compte de leurs investissements. Les investisseurs comprennent la société de capital-risque Nautia ainsi que Söderberg & Partners et Sting. La société a été fondée en 2020 et la liste des clients comprend Tin Fonder et Spiltan. Aujourd’hui, l’entreprise souhaite se développer en Europe. La nouvelle est arrivée la même semaine que PE Accounting a fait l’annonce créé une filiale pour aider les entreprises à préparer des rapports de développement durable. En d’autres termes : ESG en hausse.

    « Notre objectif est d’accompagner les investisseurs dans leur démarche de développement durable, les notations ESG traditionnelles ne suffisent plus. Un défi croissant consiste à intégrer des données transparentes et quantitatives dans le processus d’investissement, à suivre l’évolution rapide des réglementations et à prendre en compte les exigences de durabilité des clients », déclare Juan Manuel Serruya, PDG de Datia, dans un communiqué de presse.


  • Les plates-formes suédoises de commerce électronique Jetshop et Storm ont fusionné en mai de l’année dernière en un groupe qui, à l’époque, avait combiné des ventes récurrentes de plus de 100 millions de SEK. Aujourd’hui, un an plus tard, les deux marques sont abandonnées et le nouveau nom commun Norce est introduit à la place. Nous suivons avec intérêt l’évolution du Groupe.
  • Storesprint, basé à Uppsala, ignore le commerce électronique au profit de la numérisation du commerce de détail physique. L’année dernière, les revenus ont atteint près de 700 000 SEK, mais maintenant Storesprint va évoluer. L’entreprise le fait aussi 6,3 millions de SEK de nouveau capital, où Almi Invest investit, entre autres. Le service est décrit comme la numérisation de nombreuses tâches qui, autrement, s’exécutent de manière analogue.
  • La société suédoise de live shopping obtient plus de concurrence quand American Firework se développera dans la région nordique. Firework a récemment levé 150 millions de dollars dans le cadre d’une nouvelle émission d’actions et la société embauche dans le cadre de l’investissement nordique Krister Karjalainen pour mener l’expansion. Il est récemment venu de Samsung, où il était responsable du marketing numérique, entre autres.
  • Les achats internationaux ont également fait la une des journaux. Nfinite, basé à Paris, pense que le commerce électronique se sentirait mieux avec des images de produits légèrement plus modernes. Moderne signifie ici une plate-forme qui simplifie la création, la publication et la gestion des images de produits. Par exemple, en étant capable de basculer facilement entre différentes combinaisons de meubles dans une seule image. Cela a incité les investisseurs à investir 100 millions de dollars, soit près d’un milliard de couronnes, dans la startup française. La ronde a été menée par les partenaires d’Insight et vous pouvez lire les nouvelles dans Techcrunch.
  • Juste une dernière chose; Lors du SaaS Summit à l’automne, nous remettrons des prix dans de nombreuses catégories. Maintenant, nous avons ouvert les nominations!

Stéphanie Reyer

"Écrivain. Érudit total du café. Amoureux des voyages. Penseur. Troublemaker. Praticien du bacon hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.