Ministre français des Affaires étrangères : l’Australie et les États-Unis mentent

La France a rappelé ses ambassadeurs des États-Unis et d’Australie pour protester contre l’accord sur les sous-marins entre les pays. Pour le pays, cela signifiait perdre un accord d’une valeur d’environ 40 milliards de dollars, soit environ 347 milliards de couronnes, lui-même.

Dans une interview à France 2, Jean-Yves Le Drian a accusé les deux pays d’avoir dupé la France.

– Il y avait des mensonges, des doubles jeux et des abus de confiance. Donc la situation entre nous n’est pas bonne du tout, estime Jean-Yves Le Drian.

Envoie des bottes en Grande-Bretagne

Washington a déploré la décision de la France de rappeler ses ambassadeurs et espère discuter de la question lors de l’Assemblée générale des Nations Unies la semaine prochaine. Selon Jean-Yves Le Drian, la crise entre les pays est grave.

– Le fait que, pour la première fois dans l’histoire, nous rappelions notre ambassadeur des États-Unis est un acte politique puissant qui montre à quel point la crise est profonde. Vous ne pouvez pas agir comme ça dans une alliance. Nous sommes un partenaire important et puis on ne peut pas être traité avec une telle brutalité et une telle imprévisibilité, précise Jean-Yves Le Drian.

Dans le même temps, il accuse la Grande-Bretagne d' »opportunisme constant ».

– Nous le savons. Par conséquent, nous n’avons pas besoin d’appeler notre ambassadeur à Londres pour lui expliquer la situation. De plus, la Grande-Bretagne est à peu près la troisième roue dans ce dossier, précise Jean-Yves Le Drian.

Adelard Thayer

"Praticien dévoué de la culture pop. Créateur indépendant. Pionnier professionnel des médias sociaux."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.