Les nouveaux responsables de justice belges ne sont plus autorisés à envoyer des e-mails aux employés après le travail

De plus en plus de pays introduisent des restrictions sur les contacts professionnels en dehors des heures de travail. En dernière position, la Belgique, où les managers n’ont plus le droit d’envoyer des e-mails ou d’appeler les fonctionnaires pendant leur temps libre.

La nouvelle loi, qui entre en vigueur aujourd’hui, le 1er février, signifie que les gestionnaires ne peuvent pas contacter les employés du gouvernement en dehors des heures de travail normales – à moins qu’il ne s’agisse d’une urgence. Il signale le site ZdnetComment.

L’objectif de la nouvelle réglementation est de protéger le droit au temps libre et de protéger les salariés du stress et de l’épuisement professionnel, qui auraient augmenté avec l’augmentation du télétravail pendant la pandémie.

Le droit de « quitter » le travail après les heures de bureau signifie que la Belgique rejoint désormais un certain nombre de pays de l’UE qui ont sévèrement restreint la capacité des managers à contacter les employés en dehors des heures de bureau.

Par exemple, en novembre de l’année dernière, le Parlement portugais a voté en faveur d’une nouvelle loi interdisant aux managers d’appeler, d’envoyer des SMS ou des e-mails aux employés en dehors des heures de bureau afin d’assurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pendant le télétravail. La réglementation s’applique aux entreprises de dix salariés ou plus. Les employeurs qui enfreignent les règles s’exposent à des amendes.

La France sort tôt

L’Irlande a également introduit des réglementations en 2021 pour donner aux employés le droit de tolérer les demandes liées au travail des managers et des collègues pendant leur temps libre sans risquer de conséquences.

La France a introduit des interdictions de courrier électronique pour les employeurs après les heures de travail en 2017. En vertu de la loi française, les employés peuvent ignorer les e-mails pendant leur temps libre et se désabonner de leurs ordinateurs ou téléphones portables en toute bonne conscience. La loi s’applique aux entreprises de 50 salariés ou plus.

Le Parlement européen souhaite une nouvelle loi pour protéger le temps libre des employés dans tous les États membres, mais cela devrait prendre un certain temps pour changer.

Marin Jordan

"Érudit en musique. Accro du Web professionnel. Ninja typique des réseaux sociaux. Troublemaker primé. Adepte de la culture pop diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.