Les navires de guerre accostent à Stockholm

Avant Baltops 22, une flotte puissante se rassemble dans notre capitale. Voici quelques-uns des navires étrangers que vous pouvez voir.

C’est l’heure de l’exercice naval annuel Baltops. Pour cette raison, entre le 2 et le 5 juin, un grand rassemblement de navires de guerre se réunira à Stockholm.

Ils viennent de 13 pays et les forces armées suédoises répertorient plus de 30 navires. Içi vous pouvez voir quand ils arrivent dans la capitale le jeudi et le vendredi, 2.-3. Juin. Ils amarreront à Stadsgårdskajen, Skeppsbron, Skeppsholmen, Norr Mälarstrand, Värtahamnen et Frihamnen.

Dimanche matin, ils navigueront vers la région sud de la mer Baltique, où 16 nations rassembleront plus de 45 navires et plus de 75 avions. Au total, environ 7 000 personnes participent à l’exercice, écrit Les forces armées.

La marine suédoise, qui fête ses 500 ans, y participe avec deux corvettes Visby, deux dragueurs de mines et un sous-marin. Il y a aussi quatre avions et deux hélicoptères.

Au total, environ 500 personnes de la première flottille de sous-marins, des troisième et quatrième bataillons de marine, du régiment amphibie de Stockholm, de la base navale, de l’académie navale, des P18, K3, A8, F17, ainsi que de la flottille d’hélicoptères et de l’état-major de la marine y participent.

Navires étrangers en visite à Stockholm :

Photo de l’USS Kearsarge : National Museum of the US Navy

USS Kearsarge (États-Unis)

Longueur : 257 mètres

Largeur : 31,8 mètres

Vitesse maximale : 22 nœuds (environ 40 km/h)

Est un cuirassé amphibie de classe Wasp mis en service en 1993. En plus de l’équipage d’un millier de personnes, il peut accueillir 1 700 marines. En outre, il existe un certain nombre d’avions, où une combinaison standard est de six avions de chasse F-35 Lightning de Lockheed Martin, ainsi que 12 avions à rotors basculants et le même nombre d’hélicoptères.

USS Gunston Hall. Photo : Marine américaine / Robert R. McRill

USS Gunston Hall (États-Unis)

Longueur : 190 mètres

Largeur : 26 mètres

Vitesse maximale : 20+ nœuds (37+ km/h)

C’est un navire d’assaut amphibie de classe Whidbey Island qui est entré en service en 1989. Le navire peut accueillir soit deux péniches de débarquement de 41 mètres de long, chacune pouvant accueillir jusqu’à 400 soldats – soit quatre aéroglisseurs, qui chargent plus de 60 tonnes et ont une vitesse de pointe de plus de 40 nœuds (74 km/h +).

USS Mont Whitney. Photo : Marine américaine

USS Mount Whitney (États-Unis)

Longueur : 189 mètres

Largeur : 33 mètres

Vitesse maximale : 23 nœuds (43 km/h)

C’est un navire amphibie de classe Blue Ridge qui est entré en service en 1971 – à l’époque avec le système de surveillance électronique le plus avancé au monde. Aujourd’hui, le mont Whitney est le navire amiral de la sixième flotte et sert de plate-forme pour le personnel de gestion.

Le navire Berlin. Photo: Un Dahmer

Berlin, Allemagne)

Longueur : 173,7 mètres

Largeur : 24 mètres

Vitesse maximale : 20 nœuds (37 km/h)

C’est un navire de maintenance dans sa propre classe Berlin, la plus grande classe de la marine allemande. Le navire a été mis en service en 2001. L’armement se compose de quatre canons mitrailleurs de 27 mm et de missiles Stinger. Berlin peut transporter deux hélicoptères.

Portier de l’USS. Photo : Photo de la marine américaine par Ken Kohl

USS Porter (États-Unis)

Longueur : 154 mètres

Largeur : 18 mètres

Vitesse maximale : 30 nœuds (56 km/h)

Le chasseur de la classe Arleigh Burke est entré en service en 1999. Le navire dispose de systèmes de contre-mesures anti-sous-marins et de torpilles très avancés. Les armes les plus lourdes sont un canon de 127 mm et deux canons automatiques de 25 mm. De plus, il existe des batteries pour tirer des missiles Tomahawk et Harpoon, entre autres. Porter peut transporter deux hélicoptères à bord.

Défenseurs du HMS. Photo: Royal Navy – Images de la Défense

HMS Defender (Royaume-Uni)

Longueur : 152,4 mètres

Largeur : 21,2 mètres

Vitesse maximale : plus de 30 nœuds (56 km/h)

C’est un robot de combat de classe Daring qui est entré en service en 2009. Le navire est équipé du « PAAMS » – Principal Anti Air Missile System – que les Britanniques ont développé en collaboration avec la France et l’Italie. Defender peut accueillir jusqu’à deux hélicoptères, chacun pouvant être équipé de quatre missiles pour les cibles de surface ou de deux torpilles pour la chasse aux sous-marins.

Saxe-Anhalt. Photo: Un Dahmer

Saxe-Anhalt (Allemagne)

Longueur : 149,5 mètres

Largeur : 18,8 mètres

Vitesse maximale : 20 nœuds (37 km/h)

La frégate allemande de classe Bade-Wurtemberg a été mise en service en 2021. Le canon de 127 mm a une portée de plus de 100 km et peut être chargé avec des munitions à guidage de précision pour des cibles terrestres. Le navire dispose de deux batteries de huit cellules pour les missiles anti-aériens et de huit missiles harpons pour les cibles de surface.

Latouche Tréville. Photo : Marine américaine

Latouche-Tréville (France)

Longueur : 139 mètres

Largeur : 14 mètres

Vitesse maximale : 30 nœuds (56 km/h)

Le chasseur est entré en service en 1990. Il est principalement destiné à la chasse aux sous-marins et embarque à cet effet 22 torpilles de deux modèles différents. Le canon principal de 100 mm est accompagné de 2 canons de 20 mm. Le navire a deux hélicoptères à bord.

FNS Uusimaa. Photo: Balcer

FNS Uusimaa (Finlande)

Longueur : 77 mètres

Largeur : 11,5 mètres

Vitesse maximale : 22-24 nœuds (44 km/h)

Le dragueur de mines appartient à la classe Hämeenmaa et a été mis en service en 1992. L’artillerie principale se compose d’un Bofors Mk 1 de 57 mm. Il dispose également de 8 robots de ciblage aérien et de 2 lance-roquettes anti-sous-marins et de 2 nacelles de bombes en piqué. Uusimaa a de la place pour 150 Sjömina 2000.

LNS Dzukas. Photo: Photo: Ministère de la Défense nationale de la République de Lituanie

LNS Dzukas (Lituanie)

Longueur : 54 mètres

Largeur : 9 mètres

Vitesse maximale : 30 nœuds (56 km/h)

Appartient à la classe Flyvefisken. A commencé à servir dans la marine danoise en 1990 sous le nom de HDMS Hajen. Le navire a été vendu à la Lituanie en 2007, où il a servi de patrouilleur. L’artillerie principale est constituée d’un OTO Melara 76 mm.

Joël Reyer

"Pionnier de la cuisine. Expert de la culture pop. Passionné de réseaux sociaux. Évangéliste de la musique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.