Le rapport annuel 2021 sur les exportations d’équipements de défense a été publié

En 2021, le ministère de la Défense a délivré un total de 261 licences permanentes d’exportation et de transfert d’équipements de défense vers 54 pays. Au total, 361 licences ont été délivrées, dont 93 concernaient par exemple des exportations à des fins de démonstration, de garantie et de maintenance. La valeur totale des licences permanentes d’exportation et de transfert accordées s’élevait à 311 millions d’euros. Au niveau régional, la plupart des permis ont été accordés en Europe.

Pour chaque pays, le Royaume-Uni et la Suède (22 chacun) et la France et la Pologne (15 chacun) ont reçu le plus de permis. Les permis sont divisés en différentes catégories de produits et comprennent des composants, des munitions et des marchandises explosives. En termes de permis, les montants en euros ont été principalement attribués à la Lettonie (193 millions d’euros), à la Norvège (17 millions d’euros) et au Royaume-Uni (12 millions d’euros). La part lettone consiste en un permis pour trois véhicules blindés et représente 62 % de la valeur totale des permis délivrés. La Norvège a reçu le plus d’approbations pour les composants de la catégorie des équipements de lutte contre l’incendie et de défense et la Grande-Bretagne a reçu le plus d’approbations pour les composants de la catégorie des équipements de protection CBRN.

La valeur des exportations réalisées en 2021 était de 73,4 millions d’euros. La valeur a continué de baisser à partir de 2020 et est la plus basse depuis dix ans. Les trois principaux pays exportateurs étaient la Suède, la Norvège et la France. L’exportation consistait principalement en composants de diverses catégories de produits, y compris les munitions. Au niveau régional, la plupart des exportations ont eu lieu au sein de l’Union européenne.

Une évaluation globale du cas individuel sur la base de la législation nationale et des relations internationales contraignantes pour la Finlande est toujours effectuée lors de l’examen d’approbation. Une position importante du Conseil de l’Union européenne est la position commune 2008/944/PESC établissant des règles communes pour le contrôle des exportations de technologie militaire et de munitions, ainsi que l’accord sur le commerce des armes. Les demandes de licence sont traitées dans un groupe de travail inter-administratif sur les exportations au sein duquel le ministère des Affaires étrangères est responsable des évaluations de la politique étrangère et de sécurité.

Le rapport annuel 2021 sur les exportations d’armements est entièrement disponible sur le site du ministère de la Défense. Il sera également bientôt inclus dans les archives de publication conjointes du gouvernement Valto.

Le ministère de la Défense fournit des informations complémentaires sur le rapport annuel de Riikka Pitkänen, spécialiste, tél. 0295 140 054 et Frans Peltonen, spécialiste, tél. 0295 140 021.

Joël Reyer

"Pionnier de la cuisine. Expert de la culture pop. Passionné de réseaux sociaux. Évangéliste de la musique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.