Le Pen est accusé de détournement de fonds

L’unité anti-corruption de l’UE (Olaf) écrit dans un rapport récent que le nationaliste de droite Le Pen et d’autres ont détourné un total d’environ 600 000 euros, l’équivalent de plus de six millions de couronnes, rapporte le site français Mediapart.

Outre Le Pen, le rapport nomme également son père Jean-Marie Le Pen, son ex-partenaire Louis Aliot et l’ancien député européen Bruno Gollnisch.

Selon Olaf, le quatuor a détourné des fonds de l’UE à des fins politiques nationales, des dépenses personnelles et des services au profit d’entreprises politiquement affiliées.

Marine Le Pen est personnellement accusée d’avoir détourné environ 137 000 €, argent qu’elle a reçu en tant que députée européenne entre 2004 et 2017.

Son avocat Rodolphe Bosselut nie les allégations.

– Je suis surpris au moment d’une si grosse révélation, raconte-t-il à l’AFP.

Olaf a commencé son enquête en 2015 et a mené une audition écrite avec Le Pen en mars 2021.

Le parquet de Paris confirme avoir pris connaissance du rapport d’Olaf et l’évaluer.

Le Pen affrontera Emmanuel Macron au second tour décisif de l’élection présidentielle le week-end prochain.

Marin Jordan

"Érudit en musique. Accro du Web professionnel. Ninja typique des réseaux sociaux. Troublemaker primé. Adepte de la culture pop diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.