La Suède remporte la coupe du relais – La France distribue

Ce furent des Jeux olympiques réussis pour le biathlon féminin suédois, qui est venu à Kontiolahti en tant que champion olympique en titre du relais.

Linn Persson, Anna Magnusson, Hanna Öberg et Elvira Öberg ont eu la chance pour la Suède.

La Norvège a remporté la victoire lors de la dernière saison de la saison. La Suède a terminé deuxième et l’Italie troisième.

Hanna Öberg aurait pu terminer deuxième derrière la Norvégienne Ida Lien, mais a perdu les 20 secondes d’avance sur l’Italienne Sanfilippo après trois tirs supplémentaires.

– Ceux-ci coûtent. La question est de savoir si les chances suédoises de victoire ont disparu, a déclaré le commentateur sportif SVT Ola Bränholm dans l’émission.

France distribué : « Non autorisé »

La Suède a bien performé tout au long de la course et a eu sa chance avant la dernière étape d’Elvira Öberg. Ensuite, trois tirs supplémentaires ont été nécessaires, mais la Norvège a facilement remporté la première place.

– C’est clair que tu préfères gagner quand tout le monde a fini et que tu as tout ce que tu as, mais en même temps ce sont des règles à suivre et c’est à chacun de garder les règles en tête. C’est en fait assez simple, dit Elvira Öberg.

Mais pour la Suède, il s’agissait de la disqualification de la France, qui a donné à la Suède la victoire en coupe de relais pour la deuxième fois consécutive.

La Française Justine Braisaz-Bouchet a utilisé un nouveau chargeur au lieu de charger une photo supplémentaire dans la dernière ligne droite.

– Je n’avais que cinq coups supplémentaires sur la carabine, alors j’ai pris le chargeur pour tirer le dernier et ce n’est pas permis, raconte Braisaz-Bouchet.

CLIP : Elvira Öberg : « C’est à chacun de respecter les règles »

Javascript doit être activé pour lire les vidéos

SVT ne prend pas en charge la lecture dans votre navigateur. Nous vous recommandons donc de changer de navigateur.

La Suède remporte la coupe du relais – La France distribue

Marin Jordan

"Érudit en musique. Accro du Web professionnel. Ninja typique des réseaux sociaux. Troublemaker primé. Adepte de la culture pop diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.