La Suède et la France renforcent leur coopération en matière de défense

– Nous avons signé aujourd’hui un accord développant davantage la coopération en matière de défense et de sécurité avec la France, a déclaré le ministre de la Défense Peter Hultqvist (S) lors d’une conférence de presse au palais Karlberg à Stockholm.

L’objectif de la coopération est, entre autres, de travailler ensemble plus efficacement et de développer une meilleure capacité à échanger des informations et à mener des exercices et des initiatives conjoints.

Selon la ministre française de la Défense Florence Parly, les pays européens doivent être mieux préparés et prêts à agir ensemble.

– Le plus important, c’est que nous construisions une volonté commune d’agir ensemble, dit-elle.

« Intérêts communs »

Les ministres de la Défense ont continué à discuter des plans de coopération Débat DN pendant le jeudi :

« La France et la Suède ont des intérêts communs, des valeurs et une histoire commune. Lorsque les institutions et les normes internationales sont remises en question, nous soulignons notre engagement envers la démocratie, les droits de l’homme, la coopération multilatérale et le droit international », écrivent Hultqvist et Parly.

– La France pousse depuis longtemps à obtenir plus de capacité européenne et à permettre à l’Europe de faire plus par elle-même. L’une des raisons en est que les États-Unis ne joueront plus un rôle aussi important en Europe à l’avenir, explique Björn Fägersten, directeur du programme européen du Foreign Policy Institute.

Vendredi, 13 ministres de la défense et chefs de délégation se sont réunis au palais de Karlberg à Stockholm pour discuter de la poursuite des travaux de l’initiative européenne d’intervention (EI2). Jusqu’à présent, la situation au Mali et en Afghanistan a été discutée lors de la réunion.

Joël Reyer

"Pionnier de la cuisine. Expert de la culture pop. Passionné de réseaux sociaux. Évangéliste de la musique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.