« Ils ont peut-être sifflé dans la deuxième surface de réparation » – Sport – svenska.yle.fi

Le groupe de qualification pour la Coupe du monde est un nid de guêpes et la différence de buts peut faire toute la différence. La Finlande a-t-elle raté un but important en France ? « Je pensais que c’était une punition », déclare Markku Kanerva à propos de la situation controversée.

La France a remporté le pot complet lors des éliminatoires de la Coupe du monde contre la Finlande après les deux buts d’Antoine Griezmann. L’équipe finlandaise ne s’est pas opposée au résultat du match – il est difficile de marquer quand vous n’avez pas un seul tir au but.

Cependant, le capitaine de l’équipe nationale finlandaise Markku Kanerva a soulevé la question de l’élimination de la Finlande par un penalty dans les dernières minutes.

Après plusieurs incidents apparents de tirage de chemise, Teemu Pukki a reçu un avertissement. Paul Pogba s’est assis à l’arrière de Pukki et les rediffusions ont été diffusées à plusieurs reprises.

– J’ai tourné la séquence plusieurs fois sur le banc et j’ai pensé que Pogba avait touché Pukki. J’ai demandé à l’arbitre après le match et selon lui, le contact était trop petit, a déclaré Kanerva lors de la conférence de presse d’aujourd’hui.

La situation a été filmée mais les juges du VAR ne l’ont pas considérée comme une punition.

– J’ai demandé au quatrième arbitre pendant le match et il m’a dit que le gardien français était sur le ballon. Je pensais que c’était une punition. Un but là-bas et il aurait pu y avoir une certaine pression dans les arrêts de jeu, mais ils prennent les décisions. Ils auraient pu siffler dans la deuxième surface de réparation.

« Ils ont montré une qualité extrême »

Rasmus Schüller parle d’une soirée difficile au milieu de terrain.

– Vous avez montré une qualité extrême dans le jeu offensif. Nous savions qu’ils étaient très habiles dans le jeu combiné et nous avons essayé de réduire les espaces entre les équipes. La différence est qu’ils ne prennent pas beaucoup de place pour se déplacer.



Sous-titre
Antoine Griezmann et Karim Benzema ont vraiment impressionné.

Photo : STELLA Pictures / ddp

Contrairement à la France, la Finlande n’a pas réussi à transformer le ballon en occasions de but.

– Nous sommes très déçus de ne pas avoir pu mieux les réunir. L’objectif était d’obtenir des points, mais c’était un résultat juste. Il faudra prendre de nouvelles mesures face à la France en novembre.

En espérant un stade plein

Le capitaine de l’équipe nationale Didier Deschamps a pu pousser un soupir de soulagement lors de la conférence de presse française à Lyon. La victoire contre la Finlande signifie que les Bleus sont très proches des matchs de la Coupe du monde.

– Je ne suis pas soulagé, mais je suis content d’une victoire difficile devant un public magique. Nous avons fait beaucoup de bien dans notre jeu, nous avons joué au niveau que nous pouvions », a déclaré Deschamps, selon les médias.

Lors du rallye d’octobre, la France disputera la finale de la Ligue des Nations. Ils terminent les éliminatoires de la Coupe du monde en novembre.

– Nous avons le destin entre nos mains avant la fin.

La Finlande a également bénéficié d’un coup de pouce grâce au passage du Kazakhstan face à la Bosnie-Herzégovine. La Finlande est actuellement troisième du classement avec une moins bonne différence de buts que l’Ukraine, deuxième.

– Cela dépend de nous. Le match contre l’Ukraine sera très important. Ce soir, ils ont remarqué l’énergie que dégage la foule et j’espère que nous pourrons remplir le stade olympique en octobre, dit Kanerva.

Marin Jordan

"Érudit en musique. Accro du Web professionnel. Ninja typique des réseaux sociaux. Troublemaker primé. Adepte de la culture pop diabolique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.