Elle s’est vu refuser un billet olympique – maintenant les critères de sélection peuvent être modifiés

Elle est au milieu des derniers préparatifs pour la première de la saison le 2 juin à Montreuil, en France.

« C’est toujours bien de s’entraîner un peu dur sur la piste, alors je deviens confiant et je peux pleinement croire que je suis en forme et que je continue », déclare Lovisa Lindh.

C’est une saison où la Coupe du Monde et le Championnat d’Europe nous attendent. Avec les bons résultats de 2021, elle est déjà qualifiée. Elle a couru cinq fois 800 mètres en moins de 2 minutes et son plus rapide a été à la Diamond League à Bruxelles lorsque le chronomètre s’est arrêté à 1:59:49.

“J’ai été très déçu”

Il a également obtenu l’un des huit billets pour la finale de la saison de la Diamond League.

– Il y avait vraiment une recette qui…..j’aurais eu ma place, dis-je, mais décidément que j’étais bonne, raconte-t-elle à SVT Sport.

L’endroit où elle aurait été, dit-elle, serait aux Jeux olympiques de Tokyo, mais elle n’y est jamais arrivée. Elle était 26 centièmes au-dessus de la limite de qualification fixée par le SOK et même dans les huit premières, personne ne croyait qu’elle aurait une chance. Ensuite, peu importait qu’elle ait franchi la ligne de qualification internationale.

– J’ai été très déçu. Que je sais que si j’avais vécu dans un autre pays j’aurais été envoyé avec joie.

SOK vérifie les critères de sélection

Ce n’était pas la première fois que les critères étaient remis en cause, mais leur situation a de nouveau suscité une tempête de critiques contre SOK et suite à une demande de la Fédération suédoise d’athlétisme, entre autres, il a été décidé lors de la réunion annuelle en avril année pour revoir les critères de sélection.

– C’est génial. J’espère vraiment que personne d’autre n’aura ce que j’avais l’été dernier, dit Lovisa Lindh, qui regarde maintenant vers l’avenir.

– Je ne comprendrai jamais. Mais je ne peux rien changer, c’est comme ça. Et ça ne devrait pas ruiner les années de ma carrière qu’il me reste, dit-elle.

Maintenant, la Coupe du monde attend en juillet et les Championnats d’Europe en août. Deux occasions d’arbitrer à nouveau des championnats, ça fait trois ans. Elle a reçu de bonnes notes d’entraînement et fait le dernier entraînement explosif pour trouver la bonne forme de compétition. Elle vise un record personnel de 1.58.77.

Peu importe ce qui vous attend, il ne s’agit pas de se venger.

– Je n’ai pas à me venger de qui que ce soit. Je n’ai pas besoin de ça. J’ai bien couru l’an dernier, j’espère bien courir cette année. Mais je n’ai à le prouver qu’à moi-même, déclare Lovisa Lindh à SVT Sport.

Aimeri Arthur

"Ami des animaux partout. Explorateur sans vergogne. Geek maléfique des voyages. Spécialiste de la musique hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.