Critique de la WTA : « Comme si les joueuses ukrainiennes n’existaient pas »

Kostyuk a perdu contre Mayar Sherif au premier tour, mais a quand même reçu 650 000 SEK pour la défaite. Le joueur de 19 ans, classé 66e, a ensuite critiqué le Conseil des joueurs de la WTA, qui soutenait les joueuses qui n’avaient pas réussi à gagner des points de classement à Wimbledon en quelques semaines – pour protester contre le transfert de joueuses par le promoteur en Angleterre.

– Je dirais que 80 à 85% des joueurs ne partagent pas cette décision, déclare Kostyuk, qui est né à Kyiv et a expulsé sa famille d’Ukraine, selon Reuters.

Elle critique également le fait que la Biélorusse Victoria Azarenka siège au conseil des joueurs avec les États-Unis comme base.

– C’est ridicule, dit Kostyuk, qui critique également les grands noms du côté masculin pour leur position d’autoriser les joueurs russes et biélorusses.

Medvedev peut devenir numéro un mondial sans jouer

– Découvrez ce que disent Rafa et Novak. Comment pouvez-vous compter sur le soutien du Tour quand les meilleurs joueurs disent des choses comme ça ? demande Kostyuk.

– Nous essayons de trouver un compromis car de nombreux joueurs sont concernés, explique Azarenka.

Chez les hommes, ce qui est étrange, c’est que le Russe Daniil Medvedev, qui est à Paris, peut devenir numéro un mondial après Wimbledon sans même jouer. En effet, l’actuel champion du monde Novak Djokovic se débarrasse de 2000 points qu’il ne peut pas défendre car ils sont effacés. Le Serbe peut aussi se débarrasser de nombreux points à Paris, où il doit défendre le titre.

– C’est très étrange et honnêtement, j’aimerais jouer à Wimbledon, dit Medvedev.

Aimeri Arthur

"Ami des animaux partout. Explorateur sans vergogne. Geek maléfique des voyages. Spécialiste de la musique hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.