C’est le problème de Mercedes, pas de la FIA

Nouvelles directives techniques et mots durs du directeur de l’écurie Mercedes, Toto Wolff.
Mais maintenant, il reçoit de sévères critiques de plusieurs experts :
– Vous avez construit une mauvaise voiture. C’est leur problème, pas celui de la FIA, dit Jac Villeneuve.

Lewis Hamilton a eu de gros problèmes avec une voiture qui a bondi en 2022 (AP/TT)

Mercedes a eu d’énormes problèmes avec ses voitures qui sautaient sur la route, Lewis Hamilton a eu d’énormes maux de dos après la course de Bakou, mais il n’était pas seul. Plusieurs pilotes ont souffert de douleurs au dos et au cou après avoir sauté dans les rues de Bakou, et la FIA ​​(Fédération internationale de l’automobile) a publié de nouvelles directives sur la compétition au Canada.
Lors d’une réunion à Montréal, Toto Wolff est devenu fou et a affirmé que d’autres équipes tentaient d’obtenir un avantage politique tout en risquant la santé de ses pilotes.

– C’est un sport où vous essayez d’obtenir des avantages ou de conserver les avantages que vous avez, mais dans cette situation, c’est allé trop loin, a-t-il déclaré.
– Tous les pilotes, au moins un dans chaque équipe, avaient tellement mal au dos après la course qu’ils avaient du mal à maintenir la voiture sur la piste. Les dirigeants indigènes essayant de le manipuler et d’obtenir des avantages pendant que la FIA essaie de trouver une solution rapide sont insidieux. C’est exactement ce que j’ai dit.

Red Bull et Christian Horner, quant à eux, pensent que Mercedes est à blâmer car ils ont usé la voiture. Pas la FIA.

Jacques Villeneuve
Jac Villeneuve, champion 1997 (AP-TT)

Jacques Villeneuve avec de sévères critiques

Horner n’est pas le seul à être de cet avis. Wolff reçoit maintenant de sévères critiques de la part d’experts de la F1 tels que l’ancien pilote Christian Danner :
– Si une équipe n’est pas en mesure de construire une voiture que le pilote peut conduire sans avoir mal au dos, c’est sa responsabilité, pas celle de la FIA, dit-il sport.1.
– Vous pouvez mettre une voiture debout et la rendre plus douce. Cela rend la voiture un peu plus lente, mais vous pouvez toujours la conduire.
Jac Villeneuve, champion du monde depuis 1997, roule sur la même piste.
– Ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour rester au sommet ces dernières années, mais maintenant ils ont construit une mauvaise voiture. C’est son problème. Pas la FIA, écrit le Canadien dans sa chronique Formula1.nl.
– D’autres équipes l’ont résolu, pourquoi devraient-elles être pénalisées par un changement de règle ?

Messages courts

Nikita Mazepin poursuit son ancien employeur Haas F1.

Il explique à RBC Sport que l’équipe lui doit de l’argent et que cela n’a rien à voir avec l’ancien sponsor principal de Stalelt, qui appartient au père Mazepin.

– Ils ont pris deux décisions différentes, mais je n’ai pas vu d’argent. Alors allons au tribunal, dit Nikita Mazepin.

Bernie Ecclestone ne croit pas en Ferrari.
– Beaucoup de gens et moi espérions qu’après 14 ans, Ferrari pourrait à nouveau se battre pour le titre mondial. Malheureusement, je dois dire maintenant que quiconque compte désormais sur Ferrari et Leclerc perdra tout, déclare Ecclestone, qui a maintenant plus de 90 ans, à Blick.
– Ferrari fait beaucoup de petites erreurs. La fiabilité rappelle celle d’avant et les pilotes ne sont plus aussi confiants sur la piste non plus.
Il pense que ce sera un match facile pour Red Bull.
En parlant de Red Bull, l’équipe a fermé le talent Juri Vips suite à un incident sur Twich. Vous pouvez lire la raison ici.

Oscar Piastri pilotera pour Alpine en France à la mi-juillet.

– Ce sera une séance d’entraînement du vendredi, explique le manager de l’équipe Otmar Szafnauer.

Il a été question que Piastri Williams pourrait remplacer Nicholas Latifi au Royaume-Uni dès la semaine prochaine, mais cela n’a pas été confirmé.

Alors ne manquez pas Marchez sur le métal. Dans notre podcast F1, nous parlons du GP du Canada, de la fiabilité, des moteurs et de l’élevage de poulets que la F1 peut parfois être.
Passez un bon été.
Nous vous entendrons à nouveau le jour de la Saint-Jean.

Lydie Brisbois

"Entrepreneur. Amoureux de la musique. Fier drogué de Twitter. Spécialiste du voyage. Évangéliste d'Internet depuis toujours. Expert de la culture pop."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.