Après la défaite de Macron : la voie européenne de la France plus incertaine

Après la défaite d’Emmanuel Macron aux élections législatives françaises de dimanche, la presse internationale spécule sur la future politique européenne de la France.

– Comment la France va-t-elle réagir aux grandes crises actuelles avec un parlement aussi fragmenté qui n’a jamais été aussi anti-européen, s’interroge le rédacteur en chef du Belge Le Soir, Christophe Berti.

Deux mois seulement après avoir été réélu à la présidence de la France, Emmanuel Macron a subi une grave défaite politique lors des élections législatives françaises de dimanche.

Avec 100 députés de moins, le président français Emmanuel Macron a perdu sa majorité absolue à la législature du pays par une large marge. Le résultat est l’un des pires résultats pour un président français en exercice depuis longtemps – aucun président n’a manqué de majorité absolue au parlement depuis les années 1980 – et il est susceptible de nuire aux chances de Macron de mettre en œuvre les politiques pour lesquelles il a été réélu. à l’élection présidentielle d’avril.

Au lieu d’appliquer de nouvelles lois avec sa propre majorité, comme il l’a fait lors de son premier mandat, le président devra désormais rechercher la coopération et des compromis avec les autres partis.

Les vainqueurs des élections étaient les bords extérieurs; la coalition de gauche – composée du parti de gauche France occupée, du parti socialiste, des Verts et du parti communiste – qui est devenue la deuxième faction politique, mais aussi de l’Assemblée nationale nationaliste de droite et alignée sur la Russie, qui a plus que doublé le nombre de membres.

Le mandat de cinq ans qui commence maintenant sera très compliqué, prévient Gilles Ivaldi, politologue français.

– La polarisation qui sort des urnes forme trois camps qui s’affrontent et s’opposent en tout. L’Europe, l’économie, l’immigration, la sécurité – ils ne sont d’accord sur rien, dit-il dans le quotidien libéral indépendant suisse Le Temps.

« Plus anti-Parlement européen que jamais »

Le rôle interne affaibli de Macron est susceptible d’avoir des conséquences au sein de l’UE également – c’est ce qu’écrivent les médias au profil libéral indépendant.

Le quotidien belge La Libre Belgique, politiquement indépendant mais profilé comme libéral-conservateur écrit que c’est un triste jour pour l’Europe.

– La France de Macron, dans la situation géostratégique actuelle, aurait joué un rôle de premier plan, aux côtés de l’Allemagne, pour relever les défis gigantesques que l’invasion russe de l’Ukraine pose aux Européens, tels que la sécurité et la transition énergétique. Ici, nous avons un président qui est paralysé avant même d’avoir le temps de commencer, écrit l’auteur principal François Mathieu.

Son concurrent, le libéral indépendant Le Soir, écrit que l’issue est inquiétante pour l’Europe.

– Bien sûr, on se demande comment la France va réagir dans les grandes crises actuelles – la guerre en Ukraine, le plan de relance économique, la crise environnementale – avec un parlement aussi divisé qui n’a jamais été aussi anti-européen, écrit le rédacteur en chef Christophe Berti constate ainsi, que la seule puissance nucléaire d’Europe sera fragilisée par une France qui se réveille et ingouvernable.

« La position de la France en Europe très incertaine »

Également indépendant du journal central Poste de Washington Voit le résultat comme un coup politique porté à Emmanuel Macron « qui pourrait compliquer son leadership à un moment où l’Europe est confrontée aux défis profonds posés par la guerre en Ukraine ».

« Bien que les présidents français aient plus de pouvoir sur la politique étrangère et d’autres domaines que leurs homologues de nombreux autres pays européens, il s’appuie toujours sur la chambre basse du parlement pour bon nombre de ses projets les plus importants », écrit le journal.

C’est un scénario « complètement inédit dans la tradition politique et institutionnelle du régime présidentiel français, qui met tout en péril : les réformes libérales, mais aussi la position internationale de la France sur l’Europe et la guerre en Ukraine », selon le centre-droit italien-Journal La Stampa.

« La position européenne et internationale de la France devient de plus en plus incertaine. »

Adelard Thayer

"Praticien dévoué de la culture pop. Créateur indépendant. Pionnier professionnel des médias sociaux."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.